Marco Goecke - WALK THE DEMON

Nederlands Dans Theater / NDT 1

chorégraphie

Marco Goecke
 

dramaturgie

Nadja Kadel

assistante du chorégraphe

Ralitza Malehounova
 

musique

Antony & the Johnsons (1998-2015): The Lake; Everything is New. © édité par Kobalt Music Publishing.

Pavel Haas (1899-1944): From String Quartet n° 2, Opus 7, Arrangé par Marijn van Prooijen; The Moon and I, Part 3 "From the Monkey Mountains". Musique de Pavel Haas, éditée par Boosey & Hawkes, London / Albersen Verhuur B.V., 's Gravenhage.

Pehr Henrik Nordgren (1944-2008): From String Quartet, opus 54, Part 2: "Dance Away Your Worries". Musique de Pehr Henrik Nordgren, éditée par Scott Music, Mainz / Albersen Verhuur B.V.,
's Gravenhage.

conseil musique

Jan Pieter Koch

lumières

Udo Haberland

scénographie, costumes

Marco Goecke

avec

10 danseurs

durée

28 minutes

première

27 septembre 2018, Zuiderstrandtheater, The Hague (NL)

 

captation

cliquez ici

(mot de passe requis)

WALK THE DEMON

Au coeur de cette nouvelle pièce de Marco Goecke se trouve la compréhension de la danse comme un art autonome, faisant entendre une voix singulière à travers le mouvement, et le désir d'appuyer cette voix par le biais d'autres voix, d'autres disciplines. Aux côtés des voix musicales d'oeuvres orchestrales du compositeur tchèque Pavel Haas et du compositeur finlandais Pehr Henrik Nordgren, le chorégraphe fait entendre la voix exceptionnelle de Anohni Hegarty: "Je pense que c'est dramatique et grand, à la fois contemplative et intime. Sa voix cache un supplice touchant au fin fond de soi-même. Pour moi, la danse ne dit absolument rien si elle ne fait pas référence à ce que nous portons en nous." Outre la voix du mouvement, le chorégraphe met aussi en avant les voix acoustiques de ses danseurs : cris, hurlements, malédictions, chuchotements. "La vie et l'amour, c'est un 'bonjour, merci, au revoir'', lance Goecke, en promenant son démon. Nadja Kadel

MARCO GOECKE
 

En 1988, Marco Goecke (Allemagne) achève ses études de ballet à la Heinz-Bosl-Stiftung Ballet Academy de Munich, et sort diplômé du Conservatoire Royal de La Haye en 1995. Goecke a collaboré avec l’Opéra allemand de Berlin et le Theater Hagen. Depuis 2005, il est chorégraphe en résidence au ballet de Stuttgart, et l’a été au Scapino Ballet de 2006 à 2011. Depuis 2013, il est chorégraphe associé au Nederlands Dans Theater.

En 2015, sa pièce Thin Skin obtient une nomination au prix Zwaan de « chorégraphie la plus impressionnante », pour le NDT1. Sa création Midnight Raga pour le NDT2 lui vaut le prix Zwaan de « production de danse la plus impressionnante ». Son Wir sagen uns Dunkles est nominé au Benois de la Danse 2018.

"...chorégraphe allemand Marco Goecke, artiste né à Wuppertal, la ville où résidait Pina Bausch. Lui non plus n’est pas inconnu du public parisien car il vient de présenter, en décembre 2018, sa version du Spectre de la rose (2009) au Théâtre des Champs-Elysées avec les Ballets de Monte-Carlo puis, en février dernier, Dogs sleep sur des musiques de Toru Takemitsu, Maurice Tavel, Claude Debussy et Sarah Vaughan à l’Opéra de Paris. Tout récemment, il vient d’offrir un mémorable pas de deux, L’Oiseau de feu (2010), avec la São Paulo Dance Company dans ce même théâtre de Chaillot, du 18 au 20 avril 2019." Jean-Marie Gourreau, Critiphotodanse

Walk the Demon en France

Biarritz / La Gare du Midi : les 7 et 8 novembre 2019

kumquat.png